Divination : La Chkobba


Divination : La Chkobba

Divination par la Chkobba

La Chkobba tire ses origines et la racine de son nom d’un célèbre jeu de cartes italien : la scopa. Cet ancien jeu de scopa, datant du XIVème siècle, se base sur un jeu traditionnel de 52 cartes auquel on ôte les lames 8, 9 et 10 de chaque famille. Ses règles consistent à faire le maximum de points par pli. Lorsqu’un joueur parvient à ramasser toutes les cartes sur la table, c’est une scopa. La table est ainsi nettoyée, balayée (scopa signifie « balai » en italien). La Chkobba, son dérivé, si elle n’est plus un jeu, vous propose de connaître votre situation passée, actuelle et future, de manière à passer aussi un bon coup de balai dans votre vie si nécessaire !

A l’origine, ce sont les migrants italiens, venus de Sicile et de Sardaigne, qui ont importé la Scopa en Tunisie. Ce jeu, très méditerranéen et offrant des situations toujours plus rocambolesques, a rapidement conquis les Tunisiens, qui l’on adopté et adapté en Chkobba, en faisant leur jeu de cartes favori. A la manière de la célèbre partie de carte de Pagnol (« Tu me fends le cœur ! »), les hommes se sont mis à y jouer des heures durant dans les cafés, y allant avec force gestes théâtraux et fous-rires, cependant que les femmes, elles, en détournaient les vertus ludiques pour en faire un oracle par les cartes… La Chkobba divinatoire était née.

La Chkobba, comme son ancêtre scopa, se base sur un jeu de cartes traditionnel de 52 cartes auquel on ôte tous les 8, 9 et 10. Restent donc 40 cartes regroupées en 4 familles de 10 lames. Pour procéder à un tirage de Chkobba, il suffit de se détendre puis de se concentrer sur sa question… ou pas ! En effet, la Chkobba est essentiellement basée sur la vie est ses trois temps ; passé, présent et futur.  Aussi présente-t-elle un large panorama des aspects de notre personnalité et de nos différentes vies, passées, présentes et futures. L’interroger sur une question précise est presque superflu, car la Chkobba y répondra sans que vous n’ayez rien à lui demander.

Pour connaître ce que la Chkobba a à vous dire, il suffit donc de mélanger ses cartes, d’en tirer douze sur les quarante qu’elle contient, puis de placer ces douze cartes en trois lignes superposées de quatre cartes, soit une figure de quatre cartes par trois. La première ligne représentera le passé du consultant, la deuxième ligne son présent et la troisième, son avenir. Cette vision panoramique et temporelle se présentant à nous aura de quoi séduire par ses qualités simples mais variées ! Elle vous donnera un aperçu de vos vies sentimentales, professionnelles et financières, vous renseignera sur vos projets en cours, et vous pourrez ainsi mieux appréhender votre situation et opter pour les meilleures décisions à prendre.

Art divinatoire qui fleure bon la Méditerranée, le soleil et une certaine nostalgie, la Chkobba vous étonnera par la précision de ses oracles. Elle est idéale pour toutes les personnes dont l’esprit est bien ancré dans le présent, mais qui n’ont pas renié leur passé et veulent en savoir plus sur leur avenir. Car la Chkobba est avant tout cela : se souvenir de son passé pour se sentir mieux au présent, et à l’avenir…

A noter que comme pour la majorité des Tarots divinatoires, les relations que tiennent les cartes de la Chkobba entre elles ont leur importance et augmentent la précision du tirage. Ainsi, le six de carreau (l’aboutissement, la réussite) placé à côté de l’as de cœur (l’amour et la joie) vous signifiera une totale réussite en amour…

 

Voici à présent un exemple d’un tirage de Chkobba :

 

Les quatre premières cartes de la Chkobba, alignées en position Passé :

Le trois de carreau : Evoque le voyage, le déplacement.

« Vous êtes encore prisonnier de votre passé, lequel a été instable et vous a empêché de réaliser vos rêves de jeunesse. Ce passé est encore trop présent en vous, il faut vous en défaire pour atteindre de nouveaux horizons. Car chaque expérience malheureuse contient par chance une leçon et vous donne de nouveaux repères. Saurez-vous les utiliser à bon escient ? »

L’as de pique : Annonce des discussions, des pourparlers, ou bien une lettre ou un contrat.

« Vous avez certainement connu des problèmes d’ordre administratif ou juridique par le passé, qui vous ont entravé dans vos démarches. Il est grand temps de faire table rase de ces problèmes. Des discussions avec des proches pourront vous permettre de mettre les choses à plat. Une main vous sera tendue, qui vous permettra de panser ces vieilles blessures. A vous de la saisir et d’accepter le dialogue. »

Le sept de carreau : Représente la maison, le foyer, ou un bâtiment, le travail.

« Cela fait maintenant bien longtemps que vous vous consacrez à établir une situation stable dans votre vie. Votre famille et vos proches le savent et vous en sont reconnaissants. Il est peut-être maintenant temps de penser un peu plus à vous-même, de profiter de la vie, de lâcher un peu la bride que vous vous êtes infligée. Personne ne vous en voudra ! »

La dame de cœur : Symbolise une rivale, une ennemie.

« La vie est faite de rencontres et d’expériences, qui s’avèrent tantôt positives, tantôt négatives. Mais, en bien ou en mal, ces expériences ont construit votre personnalité. Voir la dame de cœur en position Passé, dans la Chkobba, vous indique qu’il est temps de régler des conflits qui remontent à bien longtemps. Un événement va surgir dans votre vie, ébranlant vos certitudes. Il est temps d’y faire face pour mieux avancer. »

 

Les quatre cartes de la Chkobba, alignées en position Présent :

La dame de carreau : Représente la consultante, ou une femme à qui pense le consultant.

« Cette carte se présente à vous pour vous signifier que rien ne s’accomplit par un claquement de doigts. Vous devez donc faire preuve de davantage d’implication dans vos projets. La velléité, non, la volonté, oui ! Il faut donc se redresser les manches et avoir confiance, puis agir. La carte de carreau vous indique également un risque de trahison, venue d’une femme. »

L’as de cœur : Représente l’amour et la joie.

« Tout va pour le mieux en ce moment, le présent est radieux. C’est l’harmonie au sein de votre couple, de votre famille, avec vos amis. En amour, vous êtes à nouveau en symbiose avec votre partenaire, ce qui vous donne l’énergie et l’espoir d’entreprendre de nouveaux projets. »

L’as de carreau : Evoque l’argent, notamment un gain financier.

« Si vous n’êtes pas encore au courant, sachez-le : des entrées d’argent se préparent ! Elles pourront provenir par le biais de votre travail ou grâce à un jeu de hasard. En effet, l’as de carreau, qui ressemble à une belle étoile rouge, est votre belle étoile, qui vous mènera vers des activités et des loisirs dont vous ne pouviez pas profiter jusqu’à présent. Faites-vous plaisir ! »

Le roi de carreau : Il évoque un homme d’âge mûr, occupant un poste élevé.

« Un homme lié à votre vie professionnelle, haut placé, a un œil sur vous. Sachez le remarquer, vous ne tirerez que du bon de ce mentor, il vous donnera votre chance si vous savez la lui demander ! »

 

Les quatre cartes de la Chkobba, alignées en position Futur :

Le deux de carreau : Il évoque un retard, un délai.

« Hélas parfois, les projets sont retardés à cause d’impondérables ou de la lenteur administrative. Vos démarches risquent ainsi de se trouver gelées à cause d’un manque de temps. Il faudra donc avancer petit à petit, se montrer patient, et attendre que les choses se décantent d’elles-mêmes. C’est ce qu’on appelle « les événements indépendants de notre volonté ».

Le sept de pique : Symbolise les ennuis, les malentendus, les brouilles.

« Il risque d’y avoir de la tension dans votre vie au cours des semaines qui viennent. Des disputent probables, de la nervosité, des non-dits qui font finir par éclater de manière soudaine. Tout sera alors sur le point de céder, tant à un niveau personnel que professionnel. Aussi faudra-t-il faire preuve de contrôle, de sagesse et de compréhension, et ne surtout pas s’immiscer dans les disputes des autres, au risque que tout vous retombe dessus. En effet, parfois, essayer d’arranger les choses ne fait que les empirer… »

Le six de carreau : Représente l’aboutissement.

« Cette carte indique que vous avez su vous fier à deux vertus principales : l’instinct et la droiture. Il va donc être bientôt temps de récolter les fruits de cette attitude positive et productive. Même si vous avez traversé des épreuves et rencontré des obstacles, rien ne vous arrêtera sur votre chemin ; vous allez vous accomplir et accéder à la réussite. Vos projets seront couronnés de succès. »

Le valet de carreau : Il représente le consultant, ou un homme auquel pense la consultante.

« Le valet de carreau intervient pour vous avertir que l’un de vos projets n’est pas prêt à toucher à son terme car celui-ci est bancal. Etes-vous sûr du bien-fondé de cette entreprise ? Vous le saurez bientôt, car des nouvelles, d’ordre financier ou administratif, viendront traiter de ce sujet, et ce de manière certainement défavorable… »

 

Effectuez un tirage du Chkobba gratuitement dans l’espace membres de MonSiteVoyance.

 

FAITES LE POINT SUR VOTRE SITUATION ACTUELLE ET À VENIR :

voyance par téléphone voyance sans cb voyance par sms voyance par tchat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *