Une boisson mystérieuse


Une boisson mystérieuse

Une boisson mystérieuse : la cafédomancie

La cafédomancie : Il était une fois un jeune berger qui promenait ses chèvres sur les hauts plateaux du Yemen. Ce jeune homme, répondant au prénom de Kaldi, vit un jour ses animaux se comporter de façon étrange. En effet, ceux-ci accomplissaient des bonds et des cabrioles au milieu d’arbustes inconnus parés de baies rouges. Le jeune Kaldi, intrigué, décida de goûter à l’une de ces baies que ses protégées semblaient avoir ingurgitées, et bientôt, il se mit à danser avec ses chèvres, et ce jusqu’à l’aube…

Un saint homme qui aimait les arts divinatoire, qui venait à passer par là au jour levant, observa cet étonnant ballet. Il alla à la rencontre du jeune Kaldi, lequel lui raconta son histoire. « Mes chèvres et moi avons mangé de ces baies, et maintenant, nous ne pouvons nous arrêter de danser… » Intrigué, le saint homme quitta Kaldi et passa sa nuit à méditer à la mosquée. Lorsqu’il s’endormit, le prophète Mahomet lui apparut en songe, qui lui demandait d’aller cueillir ces mystérieuses baies rouges, de les plonger dans l’eau et de les faire bouillir. Le breuvage qui en résulterait permettrait de tenir éveillés tous les fidèles de la mosquée. Il faut dire que nombre d’entre eux avaient plus tendance à s’assoupir qu’à prier avec ardeur, ce qui, disait-on, courrouçait passablement Allah Lui-même. Aussi, au lendemain de son rêve, le saint homme fit ce que Mahomet lui avait demandé en rêve ; il alla cueillir ces baies étranges et en fit une décoction qu’il distribua aux fidèles de la mosquée. Et tout aussi rapidement, ces fidèles se mirent à prier avec passion, durant de longues heures, dans la plus totale dévotion…

Un bruit courut alors dans toute la région : il existait un élixir qui permettait à tous de se tenir éveillé des heures durant. C’était un véritable don du ciel. Bientôt, cet élixir se retrouva dans toutes les maisons, et plus seulement à la mosquée. La religion musulmane interdisant de boire du vin, que l’on appelait gahway, chacun trouva ce breuvage des plus agréables à boire et des plus revigorants. Plus tard, on découvrit un autre secret concernant ces baies rouges : celles-ci renfermaient des petits grains verts. En les faisant sécher, puis en les broyant et en les plongeant dans de l’eau bouillante, ils donnaient une boisson tout aussi énergisante, mais encore meilleure. L’on se mit alors à servir cette boisson dans des tasses de porcelaine, accompagnée de cannelle et de clous de girofle.

Bientôt, cette boisson, à l’origine destinée aux fidèles et à leurs prières, quitta les mosquées au profit d’endroits où on la consommait en jouant, en dansant et en chantant. Elle se répandit partout dans le monde arabe. Les autorités religieuses s’en inquiétèrent, et vinrent à en interdire la consommation, tout comme pour le vin. Cependant, le calife du Caire, descendant de Mahomet, qui régnait sur une grande partie du monde arabe, appréciait fort cette boisson, et décida d’annuler l’ordre des religieux. Sans lui, nous ne pourrions peut-être pas aujourd’hui déguster cette boisson répandue dans le monde entier, et que vous avez certainement reconnue : le café ! (cf: cafédomancie)

Ainsi, c’est grâce à un berger et à ses chèvres que nous pouvons aujourd’hui nous offrir un moment de détente, nous donner un « coup de fouet » lorsque nous ressentons un « coup de mou », mais également lire notre avenir dans le café en procédant à des séances de Cafédomancie, sujet d’un article de ce blog. Pourquoi ne pas aller consulter cet article, une bonne tasse de café fumant entre les mains ? Vous passerez un agréable instant de relaxation et pourrez en savoir plus sur votre avenir. Le « cahouah » a décidément des vertus magiques !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Couldn't connect to server: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known (0)